Presse :  Articlé paru le -6 décembre 2008 Menu des articles de presse





Après plusieurs mois de négociations

Base de loisirs du Bannet :
un compromis trouvé


   Le conseil général, qui a décidé d'abandonner la gestion du site, et la commune de Givonne ont trouvé une solution pour pérenniser la base de loisirs du Bannet.

   Implantée sur le territoire de Givonne, la base départementale de loisirs du Bannet (22 hectares de superficie) - concédée au conseil général, le 8 octobre 1990, mais un moment mis en vente par son propriétaire - ne sera finalement pas vendue à un promoteur privé.

   Hier, au terme d'une réunion de commission permanente, Anne Baron, conseillère générale du canton de Sedan Nord, a révélé que le Département restituerait à la commune de Givonne toute la partie englobant le parcours sportif (14 hectares) tout en donnant un accord de principe à la vente à cette localité de certaines parcelles (74.000 m2 au prix de 18.000 euros) couvrant des pâturages et le centre VTT.
   Par ailleurs, un bail emphytéotique administratif bénéficiera à la même localité pour une durée de 30 ans en ce qui concerne une surface de 2.149 m2, un bâtiment de 227 m2 à usage de stockage et d'atelier et des locaux mitoyens au centre équestre de l'Etrier Ardennais.

   Voilà qui va rassurer les associations fréquentant assidûment l'endroit et aussi les élèves des écoles du secteur et les particuliers, nombreux à venir courir, pratiquer le VTT ou marcher en famille, sur ce site qui constitue un joyau vert pour le Sedanais. Tous les fidèles de l'endroit avaient été quelque peu interloqués de la position adoptée par le Département en décembre 2007.

   Une solution a pu être trouvée après plusieurs réunions destinées à définir l'avenir du site et rassemblant Allain Guillaumin, le directeur des services départementaux, Raymonde Mahut, maire de Givonne, Dominique Berjot, le responsable départemental des bases de loisirs, et Anne Baron.
« Pour nous, il était clair que cet espace resterait public.
Même s'il y a eu des velléités avec deux privés qui nous avaient approchés pour s'accaparer le lieu. Par ailleurs, contrairement à ce qu'on a pu entendre, il n'a jamais été question de réaliser un lotissement à cet endroit
» confie Raymonde Mahut. Devenue l'interlocutrice privilégiée dans ce dossier, Anne Baron a fait un symbole de cette lutte.

   «Le Bannet constitue une structure importante pour tout le secteur. On voulait absolument garder et pérenniser ce gros morceau et les activités pratiquées : VTT, bi-cross, tir à l'arc et notamment l'équitation. Mais avant d'entrer dans le vif du sujet et de clarifier la situation, il a fallu dépassionner le débat sur le terrain en travaillant en étroite collaboration avec les services départementaux ».
   Le poids de l'Etrier Ardennais a été important dans la décision. Ce club recense 187 adhérents et englobe cours, dressage, saut d'obstacles et rallyes. Cette année, il a connu son heure de gloire avec une championne de France juniors Elite. Le département s'est engagé à verser à l'association une aide financière dégressive sur trois ans : 10.000 euros en 2009, 7.000 euros en 2010 et 3.000 euros en 2011. Mais, après, il ne participera plus aux charges de fonctionnement et d'entretien de la structure.

   Après plusieurs mois de négociations serrées, Givonne et le conseil général ont abouti à une solution qui devrait satisfaire les uns et les autres.











 


http://givonne08.free.fr
Site Officiel de Givonne
LAMBERT & Co 2006-2012

Toute reproduction interdite


   

      







  • Envoyez ce site à un ami
  • Nous contacter

  • METEO de GIVONNE
    Aujourd'hui :

    Prévision météo de Givonne, cliquez ici ...



    Visites

    Site optimisé pour :